LA VIE SOCIALE

 

Si WASSY n'a pas la prétention d'être une ville champenoise importante, elle n'en bénéficie pas moins d'un passé historique assez remarquable. C'est de son vaste territoire que furent extraites, en 672, les terres données par le roi Childéric II à St Berchaire pour la fondation de l'abbaye de Montier en Der. C'est le « Massacre » des protestants réunis dans une grange Wasseyenne par les soldats du duc de Guise le 1er Mars 1562 qui fut considéré comme le début des guerres dites de religion.
C'est bien sûr également la Métallurgie ; le bois des vastes forêts du Val et du Der, l'eau de la Blaise et le minerai de fer exploité industriellement à Pont-Varin, tous les ingrédients étaient là et la vallée de la Blaise devint avant la première guerre mondiale l'un des principaux centres de l'industrie du fer en France.

La ville de Wassy est une ancienne sous préfecture où se cache des témoins architecturaux de ce riche passé.
De nombreux lieux touristiques se visitent tout au long de l'année : l'église Notre Dame, la place Marie Stuart (XIX°siècle) avec ses halles et son théâtre superbement restauré, les « Promenades » et ses fontes d'art, le musée protestant du Temple, la mairie et le centre socioculturel…
La ville de Wassy a également conservé sa gare du XIX°Siècle et se démarque chaque année avec ses fêtes carnavalesques et sa belle programmation à la Forgerie, théâtre du Val de Blaise. Sa structure de vieille ville à l'intérieur des remparts avec ses « faubourgs », son hôpital, ses quartiers « neufs », sa zone artisanale permettent de comprendre aisément comment vit et se développe une petite cité.